Les maillots du Tour de France

Dossier Tour de France 2020

(c) Marco Bertorello / AFP

Le Tour de France arrive ! Grande fête populaire vieille de plus d’un siècle mais ternie dans son passé récent par de sombres histoires de dopage, la Grande Boucle demeure un rendez-vous incontournable pour des millions de fans dans le Monde entier.

Tu ne comprends pas l’intérêt de regarder des types pédaler tous les jours pendant 3 semaines ? Tu n’as même jamais vraiment compris les règles du jeu ? Ces quelques articles sont faits pour toi, avec un défi, réussir à te faire regarder une étape du Tour ce mois-ci.

Focus aujourd'hui sur les différents maillots distinctifs du Tour de France. Au nombre de 4, ils distinguent des leaders de classements très prisés par les coureurs et constituent les principaux enjeux tout au long des trois semaines de course. Alors prenez un carnet, un stylo et en selle!

A quoi correspondent ces maillots et quelle est leur origine?

Le maillot jaune est le plus vieux maillot distinctif mis en place sur le Tour. Il est aussi LE symbole du Tour et le Graal absolu pour tous les cyclistes qui rêvent de le remporter un jour. Les trois autres classements, surnommés les classements annexes, sont moins prestigieux mais permettent à la fois de dynamiser la course en rendant chaque étape intéressante et de reconnaître les talents de coureurs qui ne peuvent pas prétendre au maillot jaune.

 

Mais d'ailleurs, comment se calculent les différents classements?

On voit bien l'intention des organisateurs de récompenser tous les types de coureurs afin d'assurer plusieurs luttes intéressantes à suivre tout au long de la course. Le maillot vert va ainsi animer les étapes de plaine, tandis que le maillot à pois va lui dynamiter les étapes de moyenne et de haute montagne grâce aux coureurs qui visent le titre de meilleur grimpeur. Enfin, s'ils se gagnent toujours en montagne, le classement général et celui du meilleur jeune peuvent se perdre tous les jours. Une chute, une crevaison, une blessure, une cassure dans le peloton peut à tout moment faire perdre tous ses espoirs à un coureur. C'est ce qui rend la course au classement général si indécise et si palpitante.

Quels profils de coureurs peuvent prétendre aux maillots?

Malgré le fait que de nombreux profils de coureurs peuvent être concernés par l'un des maillots à gagner sur le Tour, peu de coureurs finalement ont le niveau suffisant pour réellement prétendre à en remporter un. Qu'espèrent tous les autres me direz-vous? S'ils espèrent récolter des lauriers, ils devront se concentrer sur les victoires d'étape, enjeu majeur sur le Tour de France où chaque coureur peut avoir sa chance un jour ou l'autre. 

 

Qui sont les favoris cette année?

La lutte pour le maillot jaune s'annonce absolument intense cette année avec 4 coureurs qui semblent au-dessus du lot. Le tracé très montagneux et escarpé de l'édition 2020 (très peu d'étapes toutes plates), et l'absence de contre-la-montre de puristes qui auraient pu créer de gros écarts entre ces quatre-là promet une bataille acharnée de tous les instants et notamment en montagne. On espère secrètement voir Thibaut Pinot s'imposer pour entendre la Marseillaise sur le podium des Champs-Elysées pour la première fois depuis plus de 30 ans. Si le maillot blanc semble promis à Egan Bernal et le vert à Peter Sagan, tous deux tenants du titre, ils devront se méfier tout de même de leurs concurrents, tous très talentueux. Enfin, comme souvent, le maillot à pois est le plus compliqué à prédire. Il dépendra sûrement des circonstances de course mais Julian Alaphilippe semble, s'il souhaite jouer ce maillot à fond, avoir une petite longueur d'avance sur ses rivaux.

Voilà cette présentation rapide des différents maillots et enjeux que les supporters sur Tour vont suivre pendant 3 semaines. On continue notre dossier spécial Tour demain, où on découvrira que le cyclisme est, contrairement aux idées reçues, bel et bien un sport d'équipe.