L'antisèche du 7 septembre 2020

Photo : Tommy Zaferes/ITU Media

Un nouveau week-end de sport riche en événements, en victoires, en défaites, en déceptions et en bonnes surprises. Vous voulez un court résumé de l'actu du week-end pour ne pas être perdu.e à la machine à café : voici l'antisèche du 7 septembre 2020.

 

Tour de France : Pinot perd tout

 

Le week-end a été plein de rebondissements sur les routes du Tour de France ! Si le Français Nans Peters a remporté l’étape de samedi, la vraie info du week-end a été terrible pour les supporters tricolores. Et encore plus pour Thibaut Pinot. Le coureur Franc-comtois, considéré depuis l’an dernier comme l’un des favoris à la victoire finale sur le classement général a malheureusement, encore une fois, subi une chute lors de la première étape qui l’a affaibli et a anéanti toutes ses chances de victoire dès le premier col franchi par le peloton… Encore une fois car son histoire avec le Tour est terrible. L’an dernier déjà, alors qu’il abordait la dernière semaine en position idéale, une blessure l’avait forcé à abandonner. Rebelote donc. Il lui reste encore l'espoir de se refaire la cerise et d'aller remporter une étape dans les jours à venir et on espère qu’il reviendra l’an prochain pour atteindre enfin son rêve de ramener le Maillot Jaune à Paris.

leader-Groupama-FDJ-Thibaut-Pinot-terme-

Photo : POOL AFP

Football : l’Equipe de France remporte son premier match post confinement

Tout n’a pas été parfait mais les Bleus se sont imposés en Suède 1-0 dans un match aussi passionnant qu'un épisode de Louis la Brocante grâce à un but de l’inévitable Kylian Mbappé. Je vous préviens, vos collègues risquent d’être divisé.e.s sur cette victoire entre, d’un côté, les pragmatiques, qui se satisferont du résultat et, de l’autre, les perfectionnistes qui verront en ce match une nouvelle preuve que cette équipe stagne, voire régresse depuis la victoire en Coupe du Monde en 2018. Ce débat éternel tourne autour d’un homme : le sélectionneur Didier Deschamps. Critiqué par beaucoup pour le jeu assez terne que ses joueurs proposent, sa méthode a tout de même fait ses preuves ces dernières années. Le débat reste brûlant, les prochains matchs pourront nous en dire plus, notamment dès mardi face à la Croatie.

mbappe-suede-france.jpeg

Photo : Icon Sport

Formule 1 : une Marseillaise, enfin !

C’est assez exceptionnel pour être signalé, un Français a gagné un Grand Prix de Formule 1 ! Assez exceptionnel, c’est un euphémisme, puisque la dernière victoire tricolore remontait à 1996 ! C’est Pierre Gasly, au volant de la modeste AlphaTauri, qui a réussi à tirer son épingle du jeu dans une course folle pour franchir la ligne en premier. Il a profité des circonstances de course et su résister à la pression de tous les instants de Carlos Sainz Jr. dans les derniers tours pour monter sur la première marche du podium. Énorme !

pierre-gasly-rouen-formule1-f1-monza-ita

Photo : POOL AFP / Jennifer Lorenzini

Tennis : Coup de tonnerre à l'US Open, Djokovic disqualifié !

Scène totalement lunaire cette nuit lors du 1/8 de finale de Novak Djokovic à l’US Open. Alors qu’il était invaincu en 2020 et plus que jamais favori pour remporter un 18ème tournoi du Grand Chelem, le Serbe a eu un coup de sang aussi inattendu qu'irréversible. Alors qu’il était mené 6-5 dans la première manche, il a manifesté son énervement en tapant violemment dans une balle. Pas de chance, la balle est venue heurter la gorge d’une juge de ligne derrière lui. Si l’histoire s’est bien finie pour cette dernière malgré quelques secondes où elle a semblé perdre sa respiration, il n’en est pas de même pour le Serbe qui a été logiquement disqualifié de son match. Il ne profitera donc pas de l’absence de Rafael Nadal et Roger Federer, entre autres, restés chez eux en raison du Covid-19 pour remporter un nouvel US Open et voit son compteur en Grand Chelem bloqué à 17, toujours à 3 longueurs du recordman Roger Federer.

Novak-Djokovic-Disqualified-From-US-Open

Photo : Shutterstock

L'info stylée pour briller : Les Bleus font une razzia aux Mondiaux de triathlon

Pour sortir un peu du mainstream que tout le monde a vu, faisons un petit tour du côté des Championnats du Monde de triathlon qui avait lieu ce week-end à Hambourg. Et il y a des bonnes nouvelles côté français! Sur la course masculine samedi, Vincent Luis a conservé son titre à l’issue d’un sprint final dantesque devant le portugais Vasco Vilaca et, tiens tiens, un autre Français Léo Bergère. Sorti dans les premiers de la natation, il a su conserver les rênes sur le vélo avant de faire la différence en course à pied. Non content de s’offrir un podium, ce dernier a participé au relais victorieux le lendemain, en décrochant en compagnie de Léonie Periault, Cassandre Beaugrand et Dorian Coninx un troisième titre consécutif sur ce format. Cocorico ! A un an des JO, ça promet !

Photo : Tommy Zaferes/ITU Media